Des promesses encore des promesses...

Partagez
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21426
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Des promesses encore des promesses...

Message  Jaurel le Ven 06 Mai 2016, 21:45

Le DVD, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Digital Versatile Disc (« disque numérique polyvalent »), est un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] utilisé pour la sauvegarde et le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sous forme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Créé en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il représente le format [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] numérique le plus répandu dans le monde, successeur de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le format successeur du DVD Vidéo, adapté aux signaux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], est le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Voilà ce que nous dit WIKIPEDIA du fameux support.

Venté à l'époque pour sa durabilité et sa sécurité de stockage numérique. Il devait nous garantir de pourvoir retrouver 30 ans plus tard et même plus, nos documents, nos photos, et nos musiques sauvegardés, et de pouvoir ainsi en profiter sans limite de temps.
Seulement voilà, le temps est passé par là, et les promesses se sont envolées. Adieu belles paroles, Adieu paroles vertueuses, le marketing est fait de pieux mensonges...
Le profil des lecteurs successifs a eu raison du cahier des charges qui implique normalement une rétrocompatibilité souhaitée et promise.

J'ai moi même cru à ces promesses, au point que j'ai réalisé, il fut un temps toutes mes sauvegardes numériques sur ce support.
22 années sont passées, et loin d'être nostalgique, j'ai eu recours à d'autres supports matérialisés ou non pour effectuer mes nouvelles sauvegardes. Mais mon cas ne fait pas référence et combien d'utilisateurs aujourd'hui souffrent de ne plus pouvoir lire tout simplement une copie, ou un original datant de 1995 par exemple. Ayant lu les notes de l'Institut canadien de conservation (ICC) 19/1 qui détermine en expert la durabilité des fameux DVD et CD  je vous livre leurs réflexions.
Si je comprend bien leurs analyses il convient de comprendre que la durabilité de vie de vos DVD dépend uniquement de la qualité des matériaux et de la qualité de gravage. Votre DVD fétiche pourra se lire convenablement sur votre lecteur de salon ou sur votre PC entre 3 à 10 ans et 200 ans selon qu'il est de bonne ou de mauvaise qualité. Je me marre. de quoi se faire du souci quand même non ?.
A l'époque je ne me souviens pas d'un message concernant cette possibilité, voir cette limitation de durée. je me souviens uniquement d'une publicité ventant la qualité incroyable du nouveau support je me marre encore.
Mais il faut quand même ajouter que l'institut Canadien révèle dans son rapport que la présence de mauvais disques, provient de la compétitivité des fabriques qui à l'époque ont réduit les frais de fabrication et ainsi mis sur le marché des disques défaillants dans le temps. Décidément on rigole drôlement sur ce fil.
Les fabricants attaqués se livrent à des explications qui sont encore plus risibles.

Voilà notamment les explications de l'institut canadien en ce qui concerne le manque de lisibilité es-qualité.

"À moins d'effectuer des essais rigoureux – y compris sans doute un vieillissement accéléré – il est impossible de déterminer si un disque est de mauvaise qualité. Pour la plupart des archives, des bibliothèques et des musées, il s'agit d'une tâche irréalisable. En l'absence de tels essais, on peut considérer que tout disque portant une marque de commerce reconnue est de bonne qualité. Même si certains grands fabricants apposent leurs étiquettes sur des disques produits ailleurs, la plupart d'entre eux ne souhaitent pas être associés à des disques de qualité inférieure. Pour obtenir des renseignements sur l'origine réelle des disques, on peut communiquer avec le fabricant, ou encore examiner le code qui figure sur le disque."

C'est vrai que quand vous n'arriverez plus à lire un CD ou un DVD vous pourrez encore lire le code figurant sur celui-ci pour vous lamenter les amis . Quand je vous dis qu'on se marre bien sur ce fil.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines. Car depuis plusieurs années nos bon vieux DVD ne se lisent plus malgré une fabrication irréprochable. Selon la fabricant c'est la technique de gravage et d'enregistrement qui est la cause de nos malheurs.
En effet les profils des lecteurs changent et ces supers platines susceptibles de nous apporter le bonheur recherché ne sont pas ou plus rétrocompatibles. .
La technique de gravage et la profondeur de lecture du rayon rouge ou bleu n'étant plus la même qu'aux débuts de l'aventure du DVD.

L'institut Canadien préconise de tester nos collections de façon à gérer au mieux les disfonctionnements et autres problèmes de non lecture. Au moins une fois tous les 5 ans. Il recommande de bien stocker ses DVD à une bonne température à fin de ne pas avoir à déplorer trop de mauvaises surprises.
C'est qu'ils sont finalement fragiles nos chers DVD Si j'avais su j'aurai prévu une cave à DVD pour qu'ils se conservent et bonifient comme du bon vin  

Allez les amis je vous laisse, j'ai un blu-ray à voir avant que cela ne soit plus possible


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La date/heure actuelle est Sam 20 Oct 2018, 06:45