Test N° 14 Coffret Blu Ray restige Albator, le corsaire de l'espace

Partagez
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 20072
Age : 58
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Test N° 14 Coffret Blu Ray restige Albator, le corsaire de l'espace

Message  Jaurel le Ven 02 Mai 2014, 20:57

Quand je commence à visionner un film en vidéo, et quel qu'il soit, j'évite de trainer sur les forums de tests et j'évite aussi tous les articles de presse, pour me concentrer sur mon jugement et rien d'autre.

Je commence par le visionnage du disque 3D.

Malgré l'ambiance générale et le respect d'un contraste appuyé et profond, alors que beaucoup n'ont pas réussi ce challenge (Obscurité /3D font généralement mauvais ménage) c'est une véritable démo qui traduit au mieux l'univers de notre héros. Les effets profondeurs ainsi que les rares apparitions de jaillissement font merveille à l'écran. La finesse des textures est à un niveau rarement atteint, et même sur le seconds plans on se prend à chercher les grains de peau sur les intervenants. Même le noir de l'espace trouve ici une dimension à part, rarement transmise par l'animé et encore moins par le manga.
Malgré que 90 % environ des scènes se passent à l'intérieur et dans l'espace, et malgré les images sombres générés les contrastes sont irréprochables et le traitement des ombres est un pur bonheur, donnant à la 3D un souffle novateur pour l'intégration des noirs dans l'image.
Vos vous rendrez compte de ce que profondeur de champ veut dire lorsque vous allez contempler les diverses armadas de vaisseaux tous plus nets les un que les autres quelque soit leur positionnement dans la scène.
Les découpes 3D sont aussi magistralement maîtrisées donnant à la spatialisation ses lettres de noblesse.
Lors de scènes de combat le plaisir est jubilatoire de contempler les tirs laser qui se perdent à l'infini dans l'espace.
Je pourrai traduire encore sur plusieurs lignes le choc visuel 3D, la véritable claque visuelle que constitue cette version 3D réalisée de mains de maître. Je terminerai par un étalonnage réellement hallucinant par le respect d'une colorimétrie juste parfaite.
A noté quand même et c'est un devoir, que quelques plans rapprochés sont mal définis et j'ai compté 3 ou 4 flous qui restent rares heureusement et sans contrainte pour l'ensemble de l'œuvre.
Un spectacle, que dis je un choc, une réussite, un must du genre, à partager rapidement.

La piste son VF DTS HD Master audio 5.1 démontre un volonté de précision dans les voix centrale, et les effets avants et arrières surround. Beaucoup de gros son, mais toujours équilibré. Les scènes de combats favorisent l'immersion auditive. Pensez à matricer en 7.1 si vous êtes équipé et vous doublerez le plaisir.
Pour tout vous dire et n'étant pas un adepte de la langue nippone j'ai rapidement coupé le test en VO mais il faut quand même noter un son plus ample et mieux réparti sur les entrées/sorties en générale.

Dommage, vraiment dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur de cet évènement vidéo. C'est un peu long et confus, mais je pense que les inconditionnels se feront plaisir.

CONCLUSIONS de la version 3D

Un réel bonheur, un sentiment de plaisir visuel, un voyage aux limites du support, une jouissance un peu gâchée par le manque de profondeur et le manque de maîtrise du scénario.






__________________________________________________

    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017, 08:45