Nos Blu Ray Au Rayon X

Partagez
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Jeu 23 Jan 2014, 21:29

Qui plus est un véritable must avec un transfert génial à la hauteur du support. A ne pas rater en effet.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Test N° 12 " Crying Freeman DVD édition Spécial VS blu ray édition limitée

Message  Jaurel le Lun 10 Fév 2014, 20:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avant Propos sur le film.

Tous les tests ne se valent pas. A travers la vision de plusieurs centaines de films par année, le jugement s'affine, les attentes redoublent, mais le plaisir reste le même.

Ce titre " Crying Freeman" représente un véritable must du cinéma. Tiré d'un animé très connu Christophe Gans livre ici un travail d'orfèvre, calibré par un Mark Dacascos au mieux de sa carrière, fidèle à la légende qu'il entretient.

Crying Freeman est une gifle de genres et cultures, qui offre à Mark Dacascos (trop souvent inexploité par le cinéma) un rôle et une présence physique exceptionnelles. Un film venu de nulle part, unique dans son genre, et pratiquement impossible à copier.

Malgré les retards successifs, (14 mois au total) la réalisation est spectaculaire, la mise en scène grandiose, et les prises de vues, magiques... De quoi rêver à une exploitation vidéo à la hauteur, un coffret collector à garder précieusement.

Commençons donc par la présentation du DVD édition Spécial.

Le coffret est de très bonne facture, le livret qui l'accompagne est digne des plus belles éditions collectors.
La sérigraphie du DVD film, et du DVD les suppléments est somptueuse et beaucoup d'éditeurs de BR devraient se livrer à une reflexion sur le devenir de la sérigraphie. ( les blu ray méritent mieux)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LES SUPPLEMENTS OU BONUS

Le premier bonus se trouve dans le disque 1 du coffret : le commentaire audio de Christophe Gans (en 2.0), hélas non sous- titré. C’est le petit avant-goût pour l’avalanche du disque 2 (double-couche), rempli à ras-bord de suppléments DVD Vidéo et Rom. Les menus animés du premier disque ont été remplacés par des écrans fixes en 4/3. Ce qui compte est le contenu.
Le disque des suppléments est structuré autour de trois sections : «Pré-production» (en 2 pages), «Tournage » et «Post- production». L’ensemble est structuré comme un carnet de bord multimédia, qui offre une re-visitation à posteriori de toutes les étapes de conception du film.

Je passe volontairement sur tous les bonus présent dans cette magnifique édition spéciale, tant sur la qualité que sur la quantité (véritable bible pour les fans) La fluidité et l'intelligence des menus sont remarquables.

LE TEST (visionnage du DVD)

L'IMAGE

Pas une ride, pas une pétouille, pas le moindre défaut ne viennent gâcher le spectacle magistral et grandiose. Malgré une définition standard, certes upscalée (1080P) Le master original (1995) nious avait fait imaginer ce que serait 10 ans plus tard, la haute définition. Un vrai régal pour les yeux admiratif, tant sur la partie chromatique, que sur le piqué. Les contrastes font ici la part belle aux contres-champs réalisés de mains de maître.

LE SON 5.1 D.D

Pas de merveille, mais un équilibre dans la dynamique, avec un plus pour les scènes d'actions très probantes pour diffuser un canal LFE toujours maîtrisé. La V.O ajoute un volume, une constante, dans les graves et les médiums, que la piste française ne peut égaler.

CONCLUSIONS DE L'EDITION SPECIALE DVD

Un Collector à garder, quoi qu'il en soit. Un véritable must en terme de qualité d'image vidéo. Une qualité de présentation (coffret et livret) qui manque à trop d'éditions Blu ray. Une sérigraphie des disques superbe.
Voilà de quoi ravir les plus grincheux des DVDphiles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE TEST BLU RAY EDITION LIMITEE (boitier métal)

Je vous donne rendez-vous demain pour la mise en ligne de ce test. Je le visionne ce soir  Wink

Me voilà de retour sur le forum pour vous décliner mes commentaires s'agissant de cette magnifique déclinaison haute définition.
Car de haute, très haute définition nous parlons ici. Un régal, un enchantement, un émerveillement, de tous les instants vous attend si vous décidez d'acquérir ce Blu ray.
Tant sur le plan de l'image (incroyable) netteté, piqué, contraste, découpe. Tout est au top. Que sur le plan du son (géant) 5.1 DTS HD MA qui , par l'intelligence de son mixage et la particularité de sa directivité comblera le plus tatillon des spectateurs.4

CONCLUSIONS BLU RAY EDITION LIMITEE.

Un boitier métal pour les collectionneurs, des bonus à foison, une image à tomber, un son précis et intelligent. Voilà de quoi passer un excellent moment devant son écran.
Pour ma part je garde les deux éditions. Incapable de me séparer de l'édition de 1995, avec son livret.

Bonne séance à tous.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Mar 11 Fév 2014, 20:25

Test N° 12 terminé.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
darthstitch
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Masculin Nombre de messages : 48257
Age : 47
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  darthstitch le Mar 11 Fév 2014, 20:49

eh bien demain, achat obligatoire  cheers , merci pour le test Jaurel  yes 


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Mar 11 Fév 2014, 20:54

Tu vas te régaler les mirettes mon ami !!! cool2 


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Test N° 13 - Coffret collector Blu ray La Planète des Singes versus Coffret collector DVD.

Message  Jaurel le Lun 17 Mar 2014, 20:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Petit rappel pour ceux qui découvrent les tests - Matériel et connectique -

Amplis : Onkio Tx 818 NR Connectique HDMI 1.4 et Z11 Yamaha Connectique Cable audio numérique Optique et HDMI

Lecteur DVD Yamaha Se 2700 connectique Audio numérique Optique pour le son Peritel pour l'image.

Lecteur Blu -Ray : OPPO et Samsung BD-D8200 3D connectique HDMI 1.4.

Diffuseurs : 140 cm Samsung ES7000 Led / 117 cm Panasonic Plasma PT TX-ST60E

Câbles et fiches Real cable sur mesure. Installation 9.1

Passons maintenant au test de ces coffrets collector regroupant tous les films.

- La planète des Singes (112')
- Le secret de la Planète des Singes (94')
- Les évadés de la Planète des Singes (97')
- La conquête de la Planète des Singes (86')
- La bataille de la Planète des Singes (86')
- La Planète ds singes (Tim Burton)
- La Planète des singes : Les origines

Souvent nous décidons de revoir des films car nous savons qu'un nouvel opus dans la continuité d'une saga va sortir sur grand écran. C'est bien le cas pour la suite de "La planète des singes : Les origines", avec "L'affrontement" qui débute 8 ans avant alors que les humains et les singes se livrent un combat sans pitié.
Alors pour se remettre dans le bain, rien de mieux que de revoir les anciennes versions et de reprendre le fil de cette sublime saga SF.


La planète de singes (réalisé par Franklin J. Schaffner en 1968) (112')

Encodé en AVC (MPEG-4), le transfert est de bonne qualité sans jamais atteindre le niveau que nous connaissons sur le support. Les scènes en extérieur souffrent du surexposition limite qui gène un contraste déjà mi à mal par une photographie qui "date" un peu. La restauration est limitée et le résultat est à la hauteur d'un manque flagrant de définition. Cependant compte tenu de l'âge du master original il convient d'être prévenu, et le plaisir aidant, de retrouver Charlton Heston, Roddy McDowall, Kim Hunter, Maurice Evans...

Le son de ce premier opus, (GB :  DTS HD 5.1, FR : DTS 5.1, IT : DTS 5.1, RU : DTS 5.1)
quant à lui ne démérite pas. Porté essentiellement sur les médiums et les aigus c'est surtout sur les dialogues et la bande son que cette version D.D s'en sort le mieux. La partition (B.O) de Jerry Goldsmith poignante et envoutante, entretien le suspens avec beaucoup de talent provoquant une belle immersion sonore. Ne pas chercher le canal LFE trop discret ne mettant pas en valeur les effets de basses pourtant bien présents dans le film. la "scène sonore est presque exclusivement sur les frontales, et les surrounds ne sont sollicités que trop rarement.

CONCLUSIONS du premier opus "La planète de singes".

Un grand plaisir de visionnage servi par un grand classique de la SF, qui mérite une restauration à la hauteur de l'oeuvre. Et que l'on ne vienne pas me dire qu'il est impossible de faire mieux, et que le master original est trop âgé. il suffit de voir l'édition blu ray de Lawrence d'Arabie pour mesurer le chemin à parcourir pour atteindre un niveau idéal normalement prévu pour notre galette bleue. Comparaison faite avec l'édition DVD standard du précédent coffret. Je note peu d'améliorations, et l'upscaling du DVD permet d'obtenir une image presque identique à celle du blu ray, avec, certes un peu moins de précision dans les contours.

Le secret de la planète des singes (réalisé par Ted Post en 1970) (94')

Encodé également en AVC (MPEG-4), je retrouve les mêmes particularités que sur le premier opus. Une image souvent maltraitée par une photographie en extérieur trop souvent surexposée, avec un ciel blanc mais un contraste permettant aux couleurs de s'exprimer un peu mieux que sur le premier opus. N'attendez pas néanmoins une véritable images HD avec une précisions dans les arrières plans, et une finesse dans les premiers. Le piqué manque cruellement pour pouvoir savourer ce second opus. A noter que l'édition DVD upscalée est quelques fois au dessus qualitativement, notamment en ce qui concerne le piqué nettement plus présent sur l'édition DVD.

Son : GB : DTS HD 5.1, FR : DTS 5.1, ES discret : MONO, HONGROIS : STEREO)

Je note d'emblée une nette amélioration de la piste française qui "place" mieux les voix et qui donne au dialogues un véritable plus que sur le premier opus. La musique très présente et angoissante de Leonard Rosenman est bien servie sur les quatres canaux surrounds. Sur l'édition DVD il faudra vous contenter d'une piste française DTS, qui suffira à combler les rares effets multicanaux exploités.

CONCLUSIONS du second opus "Le secret de la planète des singes"

Pas vraiment de grandes différences entre les deux éditions. (DVD Upscalé) Un film qui n'a d'intérêt que pour les studios de l'époque (La Fox qui avait un réel besoin de refonte financière). Sur un support normalement créé pour sublimer l'image et le son. Heureusement, l'excellent jeu d'acteur de Charlton Heston nous fait oublier le manque de qualité de l'édition Blu ray.

Les évadés de la planète des singes (réalisé par Don Taylor en 1971) (97).

Une année seulement sépare ce film du précédent, et pourtant l'encodage MPEG-4 AVC (identique aux précédents) est un peu meilleur. On ne peut toujours pas attendre un rendu HD, mais l'ensemble image et son est plus cohérent.
Les couleurs, mieux accentués, mieux définies, donne un résultat lissé plus agréable. Il en est de même pour l'édition DVD. Les contrastes sont mieux exploités, (sur les visages) et les contours souffrent un peu moins d'un manque de définition.

Le son : (GB : DTS HD 5.1, FR : DTS 5.1, ES discret: DTS 5.1, HONGROIS : Dolby Digital AC3).

La partition musicale, une nouvelle fois signée Jerry Goldsmith tient ici toutes ses promesses. Les dialogues sont identiquement mixés au précédent opus, et restent clairs et précis. Il faut noter une prestation différente sur l'édition DVD avec une piste française en retrait qui a du mal à faire la part belle à la B.O et aux dialogues.
Peu d'effet multicanaux, et une piste anglaise ré-haussée subtilement par un encodage HD, qui, s'il ne représente pas un idéal sonore, est clairement plus vitaminé que la piste française.

CONCLUSIONS du troisième opus "Les évadés de la planète des singes".

Le scénario plus étoffé de ce troisième film, la réalisation et la mise en scène retrouvent le niveau du premier film en y incorporant une note humoristique relançant la franchise. L'édition Blu ray marque la différence avec le DVD qui s'il reste d'une qualité "normale" pour le standard reste en retrait pour le son et l'image. Une belle prestation musicale mise en valeur sur le Blu ray, et des dialogues précis, place le Blu ray devant l'édition DVD.

La conquête de la planète des singes (réalisé par J. Lee Thompson en 1972) (86)

Même si l'encodage est identique aux premiers transferts, le dosage des couleurs et les contrastes sont mieux gérés. Un résultat qui donne à l'ensemble un sentiment de confort visuel, sans jamais atteindre le standard escompté.

Le son : (GB : DTS HD 5.1, FR : DTS 5.1, ES discret : DTS 5.1, HONGROIS : Dolby Digital 5.1)

La piste anglaise demeure encore une fois la référence son de cette version. Les dialogues de la piste française sont précis et clairs n'étant jamais en retrait par rapport à la B.O (désagréable) qui suggère une ambiance de souffrance et de pénibilité maladroitement mixée. Peu d'effets multicanaux, un canal L.F.E absent.

CONCLUSION "La conquête de la planète des singes"

Pierre Boule est sollicité à l'époque pour l'écriture du scénario de ce quatrième opus. L'ambiance générale, pesante et violente, traduit une noirceur qui conduit à un résultat d'ensemble prenant, sans jamais tomber dans un mélodrame ridicule.
S'agissant de la qualité technique de ce Blu ray, il correspond au niveau d'un DVD standard de bonne facture que l'on aurait upscalé. L'édition DVD est presque comparable avec un meilleur rendu sonore pourtant servit par un Dolby Digital 5.1. Le film tenant ses promesses, le spectacle reste acceptable.

La bataille de la planète des singes (réalisé par J. Lee Thompson en 1973) (86)

Cinquième opus de cette saga qui devait être celui marquant la fin de l'aventure, revient très souvent aux scènes d'extérieur et met en valeur une image bien traitée, et dont les contrastes appuyés sont profonds et biens dosés.
La propreté de l'ensemble fait plaisir à voir, et rend hommage (enfin) à un équilibre recherché mais pas trouvé sur les autres "galettes".

Le son : (GB : DTS HD 5.1, FR : DTS 5.1, ES discret : DTS 5.1, HONGROIS : Dolby Digital 5.1)

Pas de changement, et pas d'amélioration. toujours pas d'effets multicanaux à se mettre entre les oreilles. une B.O navrante n'invitant pas le spectateur au (voyage) audiovisuel. Bien loin des références normalement présente sur un blu ray.

CONCLUSION "La bataille de la planète des singes"

Une suite de trop, assez malheureuse avec un scénario minimaliste et moralisateur. Une fin en demi-teinte qui conclut la boucle temporelle de la saga avec pour unique habileté le talent que Roddy McDowall déploie pour nous convaincre.
Une édition blu ray presque à la hauteur du support au rayon bleu. Dommage que la qualité présente sur ce disque soit ternie par le scénario et la B.O. Regrettable que le son ne soit pas à la hauteur de l'image.
Beaucoup de regrets pour cette suite et fin, qui devait clôturer une saga qui demeure quand même, et malgré de nombreux défauts une oeuvre incontournable de la science fiction au cinéma. Le DVD est quant à lui mieux équilibré que le blu ray, avec un plus pour le son DD 5.1 bien mieux mixé, mais malheureusement, lui aussi absent d'effet multicanaux.

La planète des singes (Tim Burton) (2001) remake.

Transfert magnifiquement exécuté pour un résultat bluffant et magistralement équilibré. L'édition DVD mérite elle aussi une très très bonne note mais demeure quand même bien en dessous de cette édition blu ray. La douceur des couleurs démontre une fois de plus que l'équilibre est possible avec un contraste maîtrisé. Le piqué des arrières plans sublime les plans larges et les travelings latéraux. Une image espérée, un support respecté, de quoi se faire plaisir tout au long du film avec une image cinq étoiles.

Le son : VO DTS HD Master audio (24.5 Mbps), une VF et une VA en DTS HD High Resolution (6 Mbps).

Un véritable florilège d'effets multicanaux, une déferlante vitaminé de graves profond et précis, font de cette version française un must de démo. La V.O elle aussi est un bijou audio. Le DVD ne peut hélas tenir la comparaison, malgré sa très bonne piste DTS mi-débit.

CONCLUSION La planète des singes (Tim Burton).


Enfin un blu ray, un vrai. Enfin du spectacle sonore et visuel répondant au critères du standard. Toutes les ambiances, des plus subtiles, aux plus évidentes, sont magnifiquement mise en valeur par un mixage intelligent et précisément masterisé. L'image n'est jamais prise en défaut, et le piqué et remarquable. Les couleurs douces et sublimement contrastées font rêver. La HD au service du cinéma, voilà ce que nous sommes en droit d'attendre.

La Planète des singes : Les origines (2011)

Attention les yeux ! Il faut vous attendre à une curiosité avec le traitement vidéo d'un film tourné en super 35mm argentique. Beaucoup de grain (voulu par la réalisateur) mais une volonté d'insérer les images de synthèses sans que nous puissions vraiment faire la différence avec l'ensemble du film. Le piqué reste bon,(moyen en salle) plus présent sur le blu ray avec des pointes agréable laissant la définition faire son travail dans la douceur. L'étalonnage des couleur est parfaitement maîtrisé et les contraste sont profonds sans être abyssales. Je note une dominante ambrée sur plusieurs passages (un peu à la façon de Ridley Scott). sur les plans larges il est dommage de constater un manque de définition (profondeur de champ).
Le DVD ne démérite pas mais ne peut pas rivaliser. Fort d'un bon traitement son (le même que sur le blu ray) il reste une alternative pour ceux qui n'ont pas encore sauté le pas de la haute définition.

Le son en DTS-HD Master Audio 5.1 et VF en DTS mi-débi

Dés le début le niveau est posé. Du grand son, avec une multitude d'effets multicanaux. Même si la Vo prend une autre mesure (plus profonde et précise) mais la piste VF, par son audace arrive à faire presque aussi bien que le son HD anglais. Le canal LFE casse la baraque et les graves (rugissements des singes) prennent à eux seul une dimension particulière dans le film. Même les échos sont intelligemment respectés donnant un relief à une bande son réussie.
Le DVD assure également le spectacle, avec un son presque identique que sur le blu ray.

CONCLUSION La Planète des singes : Les origines (2011)

Un master parfaitement transféré, une image (vintage) agréable, des SFX géniaux, une bande son presque idéale. De quoi se faire peur et passer un bon moment dans son fauteuil.

CONCLUSION des coffrets "Planète des singes"

L'achat du coffret blu ray reste cohérent malgré une grosse déception sur trois des cinq premier films. Rassembler toutes les éditions dans un coffret demeure un choix judicieux et économique.
Le coffret DVD est à la hauteur du support sans déception notable. A préconiser pour tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent passer à la HD.

En attendant le prochain opus, j'ai visionné avec un grand plaisir tous les films, me replongeant en me délectant dans l'univers de Pierre Boule. Le remake de Tim Burton me bluffe à chaque fois que je le revois.
Je suis chaud pour la suite...


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Test N° 14 "La désolation de Smaug Blu-Ray 3D/2D combo

Message  Jaurel le Jeu 24 Avr 2014, 21:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Test Blu-ray 3D

Le premier opus en version 3D m'avait laissé sur ma faim. Celui-ci malgré des scènes ou le contraste est mis à mal le rendu général sans être exeptionnel reste plaisant. Entre les combats et l'envollée des papillons plusieurs scènes nous rappellent comme il est bon de disposer d'un écran 3D compatible. Cependant et encore une fois l'effet de profondeur sur certains passages est loin d'être parfaitement contrôlé. La scène des araignées géantes trop sombre ne met pas en valeur une profondeur de champ pourtant recherchée par le spectateur. Cette scène reste néanmoins un des passages fort du film qu'il ne faut pas bouder. La colorimetrie est quant à elle parfaitement maîtrisée et les nuances de textures ravissent nos yeux tout au long du spectacle. Point de saccades à l'horizon malgré la même réalisation. (48 i/s) non effective sur nos lecteur faute de compatibilité.
pour résumer l'ensemble des images, je pourrai dire que l'ensemble est positif sans être un must en la matière. Mais rassurez vous vous allez en prendre plein les yeux et ma critique ne concerne que quelques passages vites oubliés à la fin de la séance.
Du côté du son La VO en DTS HD MA 7.1 est mirifique et semble hors d'ateinte de la piste française pourtant dans le mêm format. les basses, beaucoup plus imposantes vous feront tressaillir sur votre fauteuil. L'immersion sonore est possible dans les deux version tant la scène sonore prend une place importante dans ce spectacle magnifique.
Le mixage des surrounds arrières est magique et vient compléter le placement des voix de façon intelligente sans jamais en faire trop. Un vrai bonheur pour les audiophiles équipés en 7.1.

La version 2D est de loin la plus précise au niveau de l'image qui prend ici une dimension à la hauteur souhaitée du support. Le contraste est appuyé, l’effet de profondeur est presque aussi frappant qu’en 3D (c’est dire !), et les moments de bravoure visuels ne manquent pas. Cette version 2D respecte les spectateurs et ça, cela fait plaisir.

Parlons maintenant du packaging.

Pourquoi une fois encore changer pour moins bien. Alors que le premier opus a bénéficié d'un magnifique Steelbook, Warner nous gratifie d'une sorte de coffret (certes correcte) mais diamétralement opposé et différent du premier. Les collectionneurs ne sont pas à la fête avec Warner... certainement pour pouvoir proposer un coffret réunissant la seconde trilogie, qui pourra convenir à tous... Marketing quand tu nous tiens.

Je vous souhaite un très très bon moment de cinéma, avec cette aventure magnifique, livrée dans un bel écrin.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Jeu 24 Avr 2014, 21:54

J'achète pas, j'attends la fin de l'année pour la version longue. Im not a milk cow !!  Suspect 
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Ven 25 Avr 2014, 20:29

Red Rocket 64 a écrit:J'achète pas, j'attends la fin de l'année pour la version longue. Im not a milk cow !!  Suspect 

Idem, mais certains n'ont pas la patience et je les comprends aussi.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
darthstitch
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Masculin Nombre de messages : 48257
Age : 47
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  darthstitch le Ven 25 Avr 2014, 20:35

Jaurel a écrit:[

Idem, mais certains n'ont pas la patience et je les comprends aussi.

J'ai craquer  dance  et je dois avouer que se revisionner ça en mode home cinéma fut un régal...


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Ven 25 Avr 2014, 21:04

darthstitch a écrit:
Jaurel a écrit:[

Idem, mais certains n'ont pas la patience et je les comprends aussi.

J'ai craquer  dance  et je dois avouer que se revisionner ça en mode home cinéma fut un régal...

Effectivement un très bon moment H.C avec une note technique au dessus du premier BR.  
As tu vu la version 3D ou la 2D ?


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
darthstitch
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Masculin Nombre de messages : 48257
Age : 47
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  darthstitch le Ven 25 Avr 2014, 21:14

Jaurel a écrit:
As tu vu la version 3D ou la 2D ?

En 2D, et franchement ça m'a bluffer, la sensation de profondeur est omniprésente, une image parfaite mis à part le fait que quelques FX soient décelable du coup à l'écran.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Test N° 14 Coffret Blu Ray restige Albator, le corsaire de l'espace

Message  Jaurel le Ven 02 Mai 2014, 21:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand je commence à visionner un film en vidéo, et quel qu'il soit, j'évite de trainer sur les forums de tests et j'évite aussi tous les articles de presse, pour me concentrer sur mon jugement et rien d'autre.

Je commence par le visionnage du disque 3D.

Malgré l'ambiance générale et le respect d'un contraste appuyé et profond, alors que beaucoup n'ont pas réussi ce challenge (Obscurité /3D font généralement mauvais ménage) c'est une véritable démo qui traduit au mieux l'univers de notre héros. Les effets profondeurs ainsi que les rares apparitions de jaillissement font merveille à l'écran. La finesse des textures est à un niveau rarement atteint, et même sur le seconds plans on se prend à chercher les grains de peau sur les intervenants. Même le noir de l'espace trouve ici une dimension à part, rarement transmise par l'animé et encore moins par le manga.
Malgré que 90 % environ des scènes se passent à l'intérieur et dans l'espace, et malgré les images sombres générés les contrastes sont irréprochables et le traitement des ombres est un pur bonheur, donnant à la 3D un souffle novateur pour l'intégration des noirs dans l'image.
Vos vous rendrez compte de ce que profondeur de champ veut dire lorsque vous allez contempler les diverses armadas de vaisseaux tous plus nets les un que les autres quelque soit leur positionnement dans la scène.
Les découpes 3D sont aussi magistralement maîtrisées donnant à la spatialisation ses lettres de noblesse.
Lors de scènes de combat le plaisir est jubilatoire de contempler les tirs laser qui se perdent à l'infini dans l'espace.
Je pourrai traduire encore sur plusieurs lignes le choc visuel 3D, la véritable claque visuelle que constitue cette version 3D réalisée de mains de maître. Je terminerai par un étalonnage réellement hallucinant par le respect d'une colorimétrie juste parfaite.
A noté quand même et c'est un devoir, que quelques plans rapprochés sont mal définis et j'ai compté 3 ou 4 flous qui restent rares heureusement et sans contrainte pour l'ensemble de l'œuvre.
Un spectacle, que dis je un choc, une réussite, un must du genre, à partager rapidement.

La piste son VF DTS HD Master audio 5.1 démontre un volonté de précision dans les voix centrale, et les effets avants et arrières surround. Beaucoup de gros son, mais toujours équilibré. Les scènes de combats favorisent l'immersion auditive. Pensez à matricer en 7.1 si vous êtes équipé et vous doublerez le plaisir.
Pour tout vous dire et n'étant pas un adepte de la langue nippone j'ai rapidement coupé le test en VO mais il faut quand même noter un son plus ample et mieux réparti sur les entrées/sorties en générale.

Dommage, vraiment dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur de cet évènement vidéo. C'est un peu long et confus, mais je pense que les inconditionnels se feront plaisir.

CONCLUSIONS de la version 3D

Un réel bonheur, un sentiment de plaisir visuel, un voyage aux limites du support, une jouissance un peu gâchée par le manque de profondeur et le manque de maîtrise du scénario.

Prochainement la suite et le test du disque 2D.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Ven 02 Mai 2014, 21:50

pas encore vu le film 3D, donc à première vue tu n'as pas trouvé de défauts que j'ai rencontré sur le 2D. Il me tarde de voir ce que tu en penses de ce dernier.
Question scénario c'est un peu bancal surtout sur la fin mais ce film m'a procuré énormément d'émotions, quelques séquences sublimées tel que le croisement de regards de Yama et Mimay m'ont mis les poils. Que dire du retourné de cape à la Koménor du Capitaine Corsaire  bave 
Espèrons quand même une suite assez vite avec peut être la Galaxy Express 999 et Maetel saint 
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Ven 02 Mai 2014, 21:59

Red Rocket 64 a écrit:pas encore vu le film 3D, donc à première vue tu n'as pas trouvé de défauts que j'ai rencontré sur le 2D. Il me tarde de voir ce que tu en penses de ce dernier.
Question scénario c'est un peu bancal surtout sur la fin mais ce film m'a procuré énormément d'émotions, quelques séquences sublimées tel que le croisement de regards de Yama et Mimay m'ont mis les poils. Que dire du retourné de cape à la Koménor du Capitaine Corsaire  bave 
Espèrons quand même une suite assez vite avec peut être la Galaxy Express 999 et Maetel saint 

Je vais le voir demain en 2D et je te tiens au courant. A +


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Ven 02 Mai 2014, 22:17

@+  Wink 
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Lun 05 Mai 2014, 20:49

LE TEST DE LA VERSION blu-ray 2D.

Voici donc la suite du test Blu ray de cette magnifique édition Collector de Prestige  Wink 

La réussite est aussi au rendez-vous sur la version 2D et la précision est tout bonnement incroyable. La découpe est proprement époustouflante et les couleurs sont à tomber. La qualité du master AVC est des plus propre et permet d'apprécier toute la gamme des effets de matières. A noter quand même une petite différence dans le traitement des contrastes de cette version 2D, avec une tendance à élever le "check". S'en suit une petite fatigue visuelle sur certains passages lorsque l'image sort d'un noir profond et provoque un effet de rémanence non voulu.
Incroyable que la version 3D pourtant normalement en défaut sur ce genre d'images s'en sorte mieux.
Dans l'ensemble du bon et du très bon au service d'images de syntèses parfaitement intégrées et contrôlées. Un sentiment de relief perdure tout au long du film.
A noter aussi, mais seulement avant correction une tendance à dominante sur quelques passages (couleur verte). Pas vraiment de quoi se faire du souci néanmoins.
Côté son, rien de bien différent de la version 3D.
Un très bon complément donc dans ce coffret prestige.
 
A savoir que la motion capture fut choisi pour réaliser cette mouture du Corsaire de l'espace et que pour certains passages les effets ne sont pas assez fluides pour être vraiment crédible à l'écran.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Mar 06 Mai 2014, 11:28

Que veut dire le terme "check" ? Tu parles de rémanence, est ce ce que j'appelle le halo ?
avatar
Marvel Wars
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 2263
Age : 27
Localisation : Dans mon monde
Date d'inscription : 07/02/2014

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Marvel Wars le Mar 06 Mai 2014, 14:12

Red Rocket tu aurais un passage en particulier ou je pourrais voir ce que tu pense être un problème ?
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Mar 06 Mai 2014, 16:34

Je me rappelle ce problème au début du film à l'intérieur du saloon et après une ou deux fois de plus pendant le film mais je ne sais plus ou exactement.
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Mar 06 Mai 2014, 21:04

Red Rocket 64 a écrit:Que veut dire le terme "check" ? Tu parles de rémanence, est ce ce que j'appelle le halo ?

La rémanence est un défaut lié à un mauvais contrôle des contrastes appuyés. Exemple. Tu regarde une scène très accentuée en lumière et soudain la scène suivante est beaucoup plus sombe. Intervient quelques fois une rémanence (une mémoire visuelle) résiduelle ou "traine" un peu de la blancheur sur un noir déjà présent à l'écran. Le check est le taux de rémanence présente sur ce genre de problèmes. Demeure donc une fatigue visuelle perceptible.

Rien concernant les problèmes que tu as évoqué lors de ton visionnage.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Marvel Wars
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 2263
Age : 27
Localisation : Dans mon monde
Date d'inscription : 07/02/2014

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Marvel Wars le Mer 07 Mai 2014, 14:38

Ben moi non plus j'ai pas vraiment remarqué de problème alors par rapport à la scène du saloon au début.
avatar
Red Rocket 64
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 11374
Age : 51
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Red Rocket 64 le Mer 07 Mai 2014, 16:57

Bon ben pas eu du bol encore une fois donc. En plus de ça j'ai voulu l'échanger sur Amazon mais ils sont en rupture de stocket sur le même site des petits margoulins réussissent à vendre le coffret 110€.  bof 
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Jeu 08 Mai 2014, 15:33

Red Rocket 64 a écrit:Bon ben pas eu du bol encore une fois donc. En plus de ça j'ai voulu l'échanger sur Amazon mais ils sont en rupture de stocket sur le même site des petits margoulins réussissent à vendre le coffret 110€.  bof 

Décris moi précisément ton matériel de lecture et de diffusion vidéo en MP et décris moi tes connections si possible. Peut être s'agit-il d'un problème lié au matériel ou/et la connectique.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 21646
Age : 59
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Jaurel le Jeu 14 Aoû 2014, 21:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que je débute le visionnage du DVD « Life Force » l’étoile du mal, je me pose une question. Est-il encore pertinent d’acheter en 2014 une édition vidéo au format standard définition, ou plus justement est-il toujours normal d’acquérir un support vidéo dont la résolution native n’est plus adaptée à la dimension de nos écrans HD ?

La réponse dépend de plusieurs critères. A savoir que selon une récente enquête menée par les diffuseurs du marché de la vidéo en France, il apparaît que seulement 54% des ménages français soit équipés en lecteurs multi-sources HD, alors que l’enquête démontre que plus de 70% des français ont fait le grand saut en ce qui concerne les écrans HD, voir pour certains d’entre eux en UHD alors qu’aucun soft n’existe encore pour profiter d’une telle définition.

Les fabricants sont pour beaucoup dans cette situation qui peut, pour beaucoup, apparaître comme saugrenue, mais qui alimente un marché déprimé par la crise internationale. Sony démontrant que le ridicule ne présente aucun désavantage, puisque la marque persiste à présenter ces derniers écrans sous l’appellation 4K, alors que ce format est réservé à l’informatique et qu’aucun écran de la marque ne dispose d’une résolution 4 fois HD.

Mais revenons à ce qui occupe ce test. La pertinence d’achat d’un DVD en lieu et place d’un Blu-Ray pour le même titre. La possibilité d’upscaling de la plus grande partie des lecteurs du marché a pour finalité la possibilité, dans certaines conditions, de profiter d’une image plus adaptée à nos diffuseurs. Alors pourquoi dépenser plus pour un Blu-Ray ? Parce qu’il en va de même pour toutes les éditions, parce que les éditeurs font avec ce qu’ils ont, et qu’un très bon captage natif produit le plus souvent une vidéo de qualité, encore faut-il avoir la volonté de produire cette qualité. Certain de nos DVD relèvent encore le défi d’être de meilleurs qualités que les Blu-Ray. Ne parlant même pas de packaging ou même de l’absence de bonus pourtant présents sur nos anciennes éditions DVD.

Alors oui, j’hésite moi-même à acquérir certains titres HD car les ayant déjà dans ma collection, ou pour ceux ne présentant pas une réelle plus value au niveau de la qualité de l’image ou des bonus proposés.

Penchons maintenant sur le test, et premièrement par l'édition DVD (version intégrale)

Le Packaging du DVD.

Le visuel d'ensemble est sans conteste une réussite visuelle. Surcartonnée et finition sans mauvaise surprise.
Le disque dévoile un master des plus correct bénéficiant d'un ratio cinéma respecté 2:35.

Côté son il faudra si j'ose dire se contenter d'un bon Dolby Digital stéréo en français et en anglais sans oublier les sous-titres en français pour les fans du VOST.

Vous l'avez compris il s'agit d'une version dite "intégrale" que les fans attendaient depuis fort longtemps. de ce fait sachez que certaines parties du film sont en VOST car rajoutées depuis la première version sortie en france en DVD.

Pour les bonus vous pourrez compter sur une bande annonce, une galerie de photos et un document de présentation du film (17 minutes).

L'image

Pour ce qui est de l'image, je ne peux pas passer sur les rares, mais pertubants moments de conflits vidéo. Je veux parler du résultat de l'upscaling qui a pour effet de maintenir une image trop contourée avec une sur-pixelisation surprenante et gênante. Mais paradoxalement, ce n'est pas dans les scènes les plus bruitées par manque de luminosité que les défauts apparaissent, mais plutot quand le scénario s'emballe sur les scènes d'actions. Les couleurs sont correctement exploitées, mettant en valeur l'anatomie de la cultisime Mathilda May.
Mon écran 55 pouces ne favorisant pas l'ensemble visuel...

Le son

Pour le son il vous faudra être extrêmement magnanime, au point que vous devrez vous passer de vos surround, jamais sollicités. La centrale ne démérite pas, plaçant les dialogues au bon niveau sans jamais perdre la clareté et la dynamique necessaire à la bonne compréhension des acteurs sur fond musical.
Le caisson quand à lui reste plus discret qu'une carpe en hivers. Pas de surprise, pas de quoi réveiller les voisins.

BILAN du DVD.

Pas vraiment une réussite, sans être une catastrophe, mais le master souffre vraiment d'un manque de précision, faisant de l'image une soupe difficile à apprécier. Le son n'apporte malheureusement rien au spectacle, et c'est bien là que ce DVD pêche par manque d'ambition. Pourquoi ne pas avoir re-mixer en 5.1 la bande son qui, par ces scènes d'actions aurait pu apporter un réel plus à cette édition.

L'édition Blu Ray (version intégrale) 5.1 D.D

Les premières images sont flatteuses, et la restauration marque une grande différence. Sans être gênant le grain reste présent mais il fait l'objet d'une belle gestion. La définition est même sur plusieurs scènes surprenante, et les contrastes, sans être abyssaux marquent bien le découpage des plans, profitant encore à la bonne définition de l'ensemble. La compréssion demeure mesurée tout au long du spectacle.

Le son

Le son gâche un peu ses bonnes nouvelles. Avoir ambitionner de re-mixer en 5.1 la bande son originale ne veut pas dire que l'on doive se contenter d'artifices susceptibles de nous ravir par l'effet seul de son annonce. Ce dolby digital est bien exploité mais c'est uniquement le mixage qui en profite. Car l'ensemble perd en dynamique laissant le spectateur attendre un effet tonitruant qui n'arrivera jamais. il vous faudra pousser votre ampli dans ses retranchements pour enfin avoir les sensations attendues.
Quelques effets LFE viennent compléter l'émotion home-cinéphil, sans exercer sur le spectateur, ce pourquoi le caisson de votre installation est fait.

BILAN du Blu-ray

Ne soyons pas trop difficile avec cette galette au rayon bleu. Elle demeure le meilleur support pour ce film indémodable et la note de l'ensemble est à considérer avec modération. Si vous décidez d'acquérir ce Blu-ray il vous faudra augmenter légèrement le contraste de votre diffuseur et pousser un peu le son de votre ampli.
Pas de quoi se priver, pas de quoi bouder un produit qui restera perfectible mais qui produira son effet, pour peu que vous aimiez la sculpturale Mathilda May.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Contenu sponsorisé

Re: Nos Blu Ray Au Rayon X

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018, 13:20