ROBOCOP le Remake

Partagez
avatar
Noirorc
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1385
Age : 34
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/01/2012

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Noirorc le Dim 24 Nov 2013, 17:26

  pitié pas lui
avatar
Franck
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1999
Age : 45
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 20/08/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Franck le Dim 24 Nov 2013, 17:28

Je ronge mon frein depuis plusieurs heures, je suis même parti faire une sieste en me disant qu'à mon retour tout serait rentré dans l'ordre, mais non...

Moi, ce que je vois en tant que lecteur, c'est qu'il y en a un seul qui pourrisse continuellement les posts, c'est toi Noirorc. Alors je ne sais pas si tu es hypocrite mais au niveau mauvaise foi, tu décroches le pompon ! Tu avais déjà provoqué certains membres, voire certains modos, sur un sujet que tu avais toi-même ouvert (et pourri) courant septembre.

A quoi bon causer avec toi puisque ton credo est d'avoir le dernier mot coûte que coûte, quitte à te montrer agressif pour faire passer le message. Tu as parfaitement compris qu'Alain (entre autres membres) exprimait un RESSENTI, un AVIS sur une BA et en aucun cas une critique sur un film que personne n'a vu. Maintenant, si tu veux absolument monter chaque déclaration de chacun de nous en épingle, c'est effectivement très facile de foutre le boxon mais je ne vois pas l'intérêt.

En plus, quand on lit le fil de tes messages, tu n'es pas le dernier à émettre des critiques ou des réserves sur telle sculpture, telle peinture ou telle autre chose et c'est NORMAL d'avoir un avis, des préférences.

Après, dégommer à tout va quand on est de mauvais poil, c'est facile mais pas très glorieux !

(désolé les modos mais là je n'en pouvais plus de cette façon de faire) Rolling Eyes 
avatar
Noirorc
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1385
Age : 34
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/01/2012

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Noirorc le Dim 24 Nov 2013, 17:48

Ok Ok c'est moi le problème pô taper tape la tete .
C'est la deuxième fois que je "pourris" un post depuis mon inscription c'est exact. Celui ci et l'autre dont tu parle que j'avais ouvert moi même qui parlait d'une apparemment fausse bonne idée que j'avais eu.

Émettre des critiques positives (a mon sens) sur les travaux de sculpture du forum j'en ai fait et même une dont dont je ne suis pas fier sur une tête de sculpté  Barbarian Fan ou mes mots écrit étaient mal choisis mais qui partait d'un bon sentiment, émettre des critiques sur des peintures ça m'étonne (pour faire court je suis daltonien).

Je ne suis absolument pas de mauvais poils et je suis désolé de t'avoir fait rongé ton frein ce n'était absolument pas le but car je n'ai strictement rien contre toi.
Et aussi désolé de paraître agressif mais que le disait justement Redwing c'est du web enfin bref c'était pas mon intention.

Tu peux te réjouir car pour moi avant et du coup maintenant après ton intervention cette aparté s’arrêtait là.


Dernière édition par Noirorc le Dim 24 Nov 2013, 17:49, édité 1 fois
avatar
Redwing
Photographe / Photographer
Photographe / Photographer

Masculin Nombre de messages : 6771
Age : 47
Localisation : Wakanda
Date d'inscription : 18/03/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Redwing le Dim 24 Nov 2013, 17:49

Red Rocket 64 a écrit:Calmez vous sinon!!!...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Laughing 
Laughing Laughing Laughing
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 20094
Age : 58
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Jaurel le Lun 25 Nov 2013, 20:39

Saviez vous que L'idée de Robocop est venue à Edward Neumeier après qu'il ai participé au tournage du film Blade Runner (1982) de Ridley Scott dans lequel Harrison Ford pourchasse des androïdes appelés Réplicants.
Le projet est proposé à plusieurs réalisateurs, qui le refuseront, comme David Cronenberg et Jonathan Kaplan. C'est finalement le Néerlandais Paul Verhoeven, qui n'a jamais tourné aux États-Unis, qui est choisi.
Comme quoi même les meilleurs peuvent se tromper...






__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Red Rocket 64
Dessinateur / Penciler
Dessinateur / Penciler

Masculin Nombre de messages : 11223
Age : 50
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Red Rocket 64 le Lun 25 Nov 2013, 23:49

Merci pour l'info Jaurel le grand frère cheers 
avatar
Galactus
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 16649
Date d'inscription : 10/12/2008

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Galactus le Mar 26 Nov 2013, 11:46

Sacré choc pour moi ce matin, je suis de l'avis de Redwing (et je partage le même avis, ressenti sur ce film)  .






__________________________________________________
De toutes les créatures des immensités de l univers,aucune ne me ressemble.J étais là au début de l univers.Je serais la à sa fin.
avatar
darthstitch
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Masculin Nombre de messages : 47986
Age : 46
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: ROBOCOP le Remake

Message  darthstitch le Mar 26 Nov 2013, 15:33

Jaurel a écrit:Saviez vous que L'idée de Robocop est venue à Edward Neumeier après qu'il ai participé au tournage du film Blade Runner (1982) de Ridley Scott dans lequel Harrison Ford pourchasse des androïdes appelés Réplicants.
Le projet est proposé à plusieurs réalisateurs, qui le refuseront, comme David Cronenberg et Jonathan Kaplan. C'est finalement le Néerlandais Paul Verhoeven, qui n'a jamais tourné aux États-Unis, qui est choisi.
Comme quoi même les meilleurs peuvent se tromper...
On t'a reconnu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

lol
avatar
Red Rocket 64
Dessinateur / Penciler
Dessinateur / Penciler

Masculin Nombre de messages : 11223
Age : 50
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Red Rocket 64 le Mar 26 Nov 2013, 16:38

moqueur 
avatar
Galactus
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 16649
Date d'inscription : 10/12/2008

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Galactus le Mer 11 Déc 2013, 14:53

Il faut reconnaître que, dès qu'il s'agit de défoncer le nouveau Robocop, nous ne sommes pas les derniers. Alors que bon, on n'a pas encore vu le film, si ça se trouve ça va être bien et on se retrouvera comme des gros cakes... Même si vu la bande-annonce, on doute que ça se passe comme ça.

Et ça, Joel Kinnaman, l'interprète du nouveau Roboflic l'a peut-être senti puisqu'il s'est justifié récemment sur la raison d'être de ce remake, histoire de préparer les consciences :

"Quand j'ai entendu pour la première fois qu'ils allaient faire un remake de Robocop, je me suis dit 'Je m'y pencherai peut-être à l'occasion, mais il n'y a rien là-dedans qui m'intéresse.' C'est quand j'ai entendu que c'était José Padilha qui allait le réaliser que j'ai commencé à m'y intéresser. José s'est battu et est arrivé à faire quelque chose qui a un point de vue et une perspective philosophique et politique."

Logique qu'il mette ça en avant puisque c'est aussi l'une des raisons d'être du Roboflic, dépeindre les dérives totalitaires d'une époque, réfléchir sur la condition de l'homme rabaissé au rang de machine, tout ça... Mais, comme pour brosser les fans de l'original dans le sens du poil (et se couvrir, au cas où), Kinnaman précise :

"C'est une grande responsabilité. Particulièrement dans un monde où beaucoup de remakes sont faits pour des raisons économiques et cyniques. Mais avoir José comme réalisateur a balayé ces peurs.

Le plus grand respect que vous pouvez payer à l'original, c'est de reconnaître que c'est un film très intelligent et d'essayer de faire quelque chose d'aussi intelligent, et non pas de simplement balancer à nouveau de vieilles répliques. On en a gardé une ou deux pour faire un clin d'oeil aux fans, mais nous n'avons pas essayé de faire un remake du premier film."

Bien tenté, pas convaincu.

source:
ecranlarge






__________________________________________________
De toutes les créatures des immensités de l univers,aucune ne me ressemble.J étais là au début de l univers.Je serais la à sa fin.
avatar
chipolata
Minimates
Minimates

Nombre de messages : 76
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/11/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  chipolata le Jeu 12 Déc 2013, 09:45

Le réalisateur a été "cadré" par le studio, autrement dit, il n'a pas eu toutes latitudes pour le scénario comme pour la mise en scène ainsi que pour le montage.

Je n'écris pas que le film serait un réel chef d'oeuvre si il n'y avait pas eu d'interventions de la part du studio, mais cela signifie qu'il y a eu un, ou plusieurs conflits autour de l'attendu final!
avatar
Redwing
Photographe / Photographer
Photographe / Photographer

Masculin Nombre de messages : 6771
Age : 47
Localisation : Wakanda
Date d'inscription : 18/03/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Redwing le Jeu 12 Déc 2013, 11:25

Pour cela que les Studios n'ont pas pris un Grand réalisateur qui aurait lui obtenu le final cut ! Un 'tâcheron' est toujours beaucoup plus malléable et n'aura pas grand chose à dire sur un film dit 'commercial'. Lorsqu'un jeune réalisateur veut faire ses armes et avoir une liberté créative plus importante, il frappe chez les indépendants ou alors sur un film à tout petit budget. A l'époque, Verhoeven a pu imposer beaucoup de choses car c'était déjà un cinéaste accompli qui, de plus, sortait de 'La Chair et le Sang' (à mes yeux son meilleur film). La seule véritable problématique était la censure qui frappait fort à l'époque...
avatar
ynko
Ultime collector
Ultime collector

Masculin Nombre de messages : 22341
Age : 45
Localisation : NOWHERE
Date d'inscription : 06/02/2009

Re: ROBOCOP le Remake

Message  ynko le Ven 13 Déc 2013, 09:14

Redwing a écrit:Pour cela que les Studios n'ont pas pris un Grand réalisateur qui aurait lui obtenu le final cut ! Un 'tâcheron' est toujours beaucoup plus malléable et n'aura pas grand chose à dire sur un film dit 'commercial'. Lorsqu'un jeune réalisateur veut faire ses armes et avoir une liberté créative plus importante, il frappe chez les indépendants ou alors sur un film à tout petit budget. A l'époque, Verhoeven a pu imposer beaucoup de choses car c'était déjà un cinéaste accompli qui, de plus, sortait de 'La Chair et le Sang' (à mes yeux son meilleur film). La seule véritable problématique était la censure qui frappait fort à l'époque...
tu trouve qu'elle frappe moins fort maintenant  3dsurpris 
avatar
Redwing
Photographe / Photographer
Photographe / Photographer

Masculin Nombre de messages : 6771
Age : 47
Localisation : Wakanda
Date d'inscription : 18/03/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Redwing le Ven 13 Déc 2013, 09:47

Oui et de loin ! Dans les années 80 le moindre film d'action se voyait amputer de ses scènes les plus violentes alors qu'actuellement ça passe comme une lettre à la poste et pour un cran nettement supérieur ! Sans doute dû, en partie, à la montée en puissance des jeux vidéo au fil des années. Il aurait été impensable de voir dans les eighties des séries comme 'Game of Thrones' ou 'Walking Dead' sur petit écran. Quand tu penses qu'un film aussi gentil  que "9 semaines 1/2" se faisait censurer ! Aujourd'hui le "Cobra" de Stallone passe tranquille alors qu'à l'époque y avait pas plus destroy...compare-le aux films bourrins des années 2000 et tu te rendras compte de la différence Wink Pareil pour les scènes qui découpent dans les films du Moyen Âge...là où "La Chair et le Sang" de Verhoeven s'attirait les foudre des bien-pensants, à l'heure actuelle on regarde "Le Sang des Templiers" sans broncher.
On pourrait continuer encore longtemps car les comparatifs sont légions  Wink 
avatar
chipolata
Minimates
Minimates

Nombre de messages : 76
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/11/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  chipolata le Ven 13 Déc 2013, 16:08

Redwing a écrit:Oui et de loin ! Dans les années 80 le moindre film d'action se voyait amputer de ses scènes les plus violentes alors qu'actuellement ça passe comme une lettre à la poste et pour un cran nettement supérieur ! Sans doute dû, en partie, à la montée en puissance des jeux vidéo au fil des années. Il aurait été impensable de voir dans les eighties des séries comme 'Game of Thrones' ou 'Walking Dead' sur petit écran. Quand tu penses qu'un film aussi gentil  que "9 semaines 1/2" se faisait censurer ! Aujourd'hui le "Cobra" de Stallone passe tranquille alors qu'à l'époque y avait pas plus destroy...compare-le aux films bourrins des années 2000 et tu te rendras compte de la différence Wink Pareil pour les scènes qui découpent dans les films du Moyen Âge...là où "La Chair et le Sang" de Verhoeven s'attirait les foudre des bien-pensants, à l'heure actuelle on regarde "Le Sang des Templiers" sans broncher.
On pourrait continuer encore longtemps car les comparatifs sont légions  Wink 

La censure frappe autrement. Tu peux effectivement voir des kikis dans des séries, voir des copulations multiples dans un souci de pur réalisme et pour donner plus de poids au récit. Sur le plan visuel, la censure a perdu (volontairement? ) du terrain. En revanche il y a des sujets qui fâchent et ils ne sont pas abordés ou pas approfondis. Il y a aussi des représentations obligatoires. Il y a encore des "tabous" mais différents de ceux des années 1980. Par exemple Greedo tire en premier pour démontrer à quel point il est mauvais au tir.

Ce n'est pas valable uniquement pour l'industrie cinématographique américaine.
avatar
Redwing
Photographe / Photographer
Photographe / Photographer

Masculin Nombre de messages : 6771
Age : 47
Localisation : Wakanda
Date d'inscription : 18/03/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Redwing le Ven 13 Déc 2013, 20:53

Je ne sais pas vraiment si elle frappe autrement Neutral Toujours est-il que si compare les décennies, je m'aperçois bien, qu'à tous les niveaux, il y a des choses qui étaient impensables de voir dans les années 80 ! De plus, je ne saisis pas vraiment ton exemple de Greedo scratch La censure, il y a 30 ans, se montrait intransigeante avec la violence et le sexe à l'écran ! Et même pour les comics...DD par Miller était censuré en France, tout comme Conan alors que maintenant sa ressort sans coupe ! Donc il me semble que cela a tout de même bien évolué...mais bon, ce n'est que mon avis Wink 
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 20094
Age : 58
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Jaurel le Ven 13 Déc 2013, 21:34

Il est vrai qu'aujourd'hui l'image "forte" est incontournable pour faire des entrées. Il en est de même dans beaucoup d'autres secteurs. Beaucoup d'hypocrisie et des réalisateurs qui cachent leurs manques de créativités par des images bien sanglantes et trop souvent "discutables". La censure s'est "accomodée" de toute cette débauche de violence, et c'est avec un recul convenu mais quelque fois contestable qu'elle traduit un arrêt sur image générationnel - La censure prend en compte le net et l'acces sans limite qu'il représente pour tous. A ne pas douter que nous sommes tous influencés, pire habitués à cette boulversante réalité - Nous sommes tous des témoins consentants.






__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
chipolata
Minimates
Minimates

Nombre de messages : 76
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/11/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  chipolata le Dim 15 Déc 2013, 10:28

Redwing a écrit:Je ne sais pas vraiment si elle frappe autrement Neutral Toujours est-il que si compare les décennies, je m'aperçois bien, qu'à tous les niveaux, il y a des choses qui étaient impensables de voir dans les années 80 ! De plus, je ne saisis pas vraiment ton exemple de Greedo scratch La censure, il y a 30 ans, se montrait intransigeante avec la violence et le sexe à l'écran ! Et même pour les comics...DD par Miller était censuré en France, tout comme Conan alors que maintenant sa ressort sans coupe ! Donc il me semble que cela a tout de même bien évolué...mais bon, ce n'est que mon avis Wink 

Pour Greedo, je me moquais de la relecture imposée par Georges Lucas.

Pour le sexe et la violence, la censure s'est assouplie, il n'y a pas à en douter.
avatar
darthstitch
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Masculin Nombre de messages : 47986
Age : 46
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: ROBOCOP le Remake

Message  darthstitch le Lun 17 Fév 2014, 22:25

Vu ce jour :

Difficile de succéder à Paul Verhoeven, pourtant ce remake passe l’épreuve haut la main,
c'est sombre, philosophique, véreux, scientifique, et malheureusement très visionnaire.

Ce remake nous sensibilise sur la guerre hors-sol, l'impérialisme dans ces interventions, le retrait des libertés face à l'insécurité, l'intrigue est bien menée, la réalisation sans faille et les effets spéciaux somptueux, notamment l'armure, un Robocop qui en impose, massif, agile, sans sombrer dans le ridicule.

Des scènes d’actions relégués au second plan, permettant une histoire plus approfondie

Pour ce qui est du gros point commun avec l’opus de 1987 à savoir les médias qui tapaient à cette époque dans la désinformation, et l'aseptisation émotionnelle à des atrocités qu'ils banalisaient, ici il s'agit de propagande, donc plus finement amené.

Ce film se permet aussi d'approfondir le personnage d'Alex Murphy et de sa famille ce qui permet d’éprouver bien plus d’empathie à son égard que ne le faisait le film original.

Le gros point qui change la donne dans cet opus : Ce n’est plus l’humain dans la machine, mais la machine intégrant l’humain…

Je conseille vivement cet opus !
avatar
shokers
Complétiste collector
Complétiste collector

Masculin Nombre de messages : 4770
Age : 42
Date d'inscription : 01/02/2009

Re: ROBOCOP le Remake

Message  shokers le Lun 17 Fév 2014, 22:41

Bon à voir alors  Neutral 
avatar
maxlamenace.mp
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1335
Age : 44
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 16/04/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  maxlamenace.mp le Lun 17 Fév 2014, 23:15

Vu cet après-midi. J'ai moyennement aimé...Il faut attendre 51 minutes avant d'avoir une once d'actions. Des lenteurs et longueurs de scénarios qui feraient presque décrocher. Des choses m'ont plu: les interventions de s. Jackson, la Technologie, et la philosophie pacifiste du film. Le scénario n'est pas top et trop "prévisible". Ça sent la suite.
avatar
Jaurel
Rédacteur / Editor
Rédacteur / Editor

Masculin Nombre de messages : 20094
Age : 58
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/02/2010

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Jaurel le Mar 18 Fév 2014, 20:04

Si vous attendez de ce film un remake super vitaminé ayant des scènes d'actions copiant l'original vous serez déçu.
Une réalisation qui met en lumière le côté humain de Robocop, et la singularité qui découle de l'âme au service de la machine. Une mise en scène de très bon niveau, une intrigue politico/financière bien menée. Et malgré quelques lenteurs un très bon moment de cinéma.

Oubliez presque tout, et imprégniez vous du nouveau flic...






__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
chipolata
Minimates
Minimates

Nombre de messages : 76
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/11/2013

Re: ROBOCOP le Remake

Message  chipolata le Dim 11 Mai 2014, 21:10

Ayè! J'ai finalement sauté le pas! J'ai donc visionné hier Robocop version 2014. Je ne m'attendais à rien, et je nourrissais pourtant l'infime espoir de ne pas être déçu de cette relecture d'un classique des années 1980.

Ca commence bien avec l'intervention de Samuel L. Jackson, prêcheur virulent au service d'une époque privative de libertés. Ca plonge dans le bain en prenant soin de se démarquer de l'opus original. Parce qu'il s'agit d'une nouvelle lecture et non d'un simple "portage". Le réalisateur et l'équipe du film s'attachent à mettre en lumière les peurs et tendances (consommation, mondialisation, sécurité, terrorisme, perte de souveraineté des Etats, ... ) de notre époque, comme le faisait Verhoeven à la sienne. Il y a effectivement l'impérialisme présent et la volonté des grandes sociétés (consortium? ) de posséder toujours plus de domaines, profitant de la perte d'efficacité des Etats dans les domaines régaliens. Point négligeable, ils ont conservé la musique d'origine qui claque toujours autant.

Il y a tout de même des points négatifs:
- l'intrigue se déroule peut être un peu trop vite au début, pour amener au plus tôt à la création de Robocop
- il en découle des facilités scénaristiques
- le jeu des acteurs est peu convaincants
- des facilités scénaristiques qui se retrouvent par la suite et aboutissent à des incohérences... ça parvient presque à concurrencer Prometheus de Ridley Scott à un moment donné!

Ce film n'est pas un film d'action, au même titre que l'original. Il y a des passages plaisants, des choses bien faites, d'autres moins. Pas un chef d'oeuvre, pas une bouse non plus. Un film correct, voir sympa et distrayant.

Contenu sponsorisé

Re: ROBOCOP le Remake

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017, 03:39