L'évolution de nos chers comics

Partagez
avatar
Franck
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1997
Age : 45
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 20/08/2010

L'évolution de nos chers comics

Message  Franck le Mer 22 Juin 2011, 15:50

Je précise tout de go que je ne cherche pas en ouvrant ce sujet, à relancer la discussion entamée (et apparemment close) par Doom et Ax-el sur un autre topic.
Je ne recherche aucune polémique mais simplement un débat convivial, avec les ressentis de chacun, concernant l'évolution des comics au fil des décennies.
En fait, je m’apprêtais à donner mon avis sur le dit topic mais vu que le lieu n'était pas le plus propice, j'ai préféré discuter de tout ça ici. Je rajoute enfin que, en ce qui me concerne, je ne donnerai mon ressenti que concernant l'univers Marvel, n'étant pas du tout familier avec celui de DC.

Je précise que je suis beaucoup moins boulimique en comics que certains d'entre vous, d'une part par économie, mais surtout parce que j'aurais du mal à suivre l'ensemble des séries. Le problème se posait moins à l'époque puisque celui qui achetait Strange ou Nova avait déjà 7 ou 8 séries à se mettre sous la dent. Actuellement, je ne prends que le mensuel Spiderman, les USM et les 100% Daredevil. A l'époque, j'achetais Strange, Nova, Sp Strange (en partie), Titans (uniquement pour la sage Epsilon de JY Mitton) et quelques albums (Une aventure de l'araignée, Les étranges X-Men)...

Si je me rappelle bien (ça ne nous rajeunit pas tout ça), Spiderman a toujours été mon personnage préféré, et de loin ! J'avais adoré la saga avec Carrion dans Nova, probablement plus pour ce perso qui me foutait les jetons que pour l'histoire. Un peu plus tard, la saga avec Octopus, le Hibou et la Chatte Noire m'avait vraiment tenu en haleine. Dans Strange, ce sont les débuts de Romita Jr sur Iron-Man et Spiderman qui m'ont le plus marqué. Parallèlement, je découvrais "l'âge d'or" grâce à certaines rééditions en album. Je suis tombé raide devant le talent de Romita Sr alors que Steve Ditko ne m'a jamais emballé, peut-être parce que je n'ai pas perçu la "révolution" que ça avait pu être en 1962 ou 63. Autant le "microcosme" autour de Spiderman m'a toujours fasciné (les super vilains, le milieu étudiant, la vie "banale" autour du héros, la qualité des personnages secondaires comme JJ Jameson ou Robertson...), autant son traitement par Ditko ne passait pas. Surtout, je trouvais que, en dehors de leurs deux styles différents, il y avait un vrai gouffre entre le travail de Ditko et celui de Romita Sr. Il faut dire aussi que, gamin, je lisais chaque jour les comic strips dans un journal quotidien, Centre Presse, avant de les lire chaque semaine dans Télé-Poche et que c'était très souvent Romita Sr qui était aux manettes, avec Stan Lee).

Bref, j'ai adoré cette enfance adolescence à me plonger avec délectation. J'adorais aussi Iron-Man (jusqu'à l'époque Mark Bright incluse, globalement), Iron-Man, Rom, Daredevil...

Jusqu'au jour ou, en ce qui me concerne, la qualité des revues a cruellement baissé. J'ai dû arrêter Strange peu après la censure de la fin de Born Again par Miller et Mazzucchelli dans Strange, à une époque où la Division Alpha faisait peine à voir et vivait ses derniers instants et où, surtout, Mc Farlane démembrait, à mon sens, le mythe Spiderman. Bref, j'ai décroché...

Je n'ai repris qu'au tout dernier épisode de la V1 de Spiderman, le 36e numéro donc, où la couverture d'un Spiderman démasqué par le Bouffon Vert a fait rejaillir en quelques secondes bon nombre de souvenirs. Depuis, je continue donc ce magazine et les USM. Mais je ne peux pas dire que l'envie de continuer soit démesurée.

Je trouve que globalement, depuis une quinzaine d'années (au bas mot), on nous sert des histoires soit abracadabrantes (tout en nous les présentant comme incontournables et révolutionnaires), soit sans conséquence à long terme sur la vie de nos héros. Je ne parlerai pas de la Saga du clone, plus gros ratage selon moi de l'univers Marvel que je regrette d'avoir finalement lue alors que j'avais quasiment réussi à passer au travers. Surtout, on dénature le microcosme dont je parlais plus haut. Soit on crée de nouveaux super-vilains sans saveur, soit on recycle les anciens dans des intrigues qui ne les mettent pas bien en valeur. Surtout, les personnages secondaires comme Jameson, Robertson, Thompson et j'en passe sont globalement bien moins exploités qu'à l'époque.

Le problème, c'est que la mode est au reboot, histoire de fidéliser de nouveaux lecteurs qui ne peuvent pas comprendre le désarroi légitime des anciens que nous sommes. La mode des films à gros budget, Spiderman en tête d'ailleurs, ont fini de rendre ce marché plutôt froid et calculateur.

Du coup, je ne suis pas persuadé que les scénaristes s'amusent, que les dessinateurs prennent forcément leur pied. Moi, je suis un peu triste de voir l'évolution de tout ça. Je comprends que les intrigues doivent se moderniser mais pas au détriment de ce qui fait la richesse originelle d'un univers.
Avant, quand je refermais mon Strange ou mon Nova, je n'en pouvais plus d'attendre le mois suivant. Maintenant, c'est tout juste si je n'hésite pas à acheter mon Spiderman chaque mois. Je crois que le problème des "gens comme moi" (j'ai 39 piges) c'est d'avoir des éléments de comparaison (et donc de frustration) alors que les jeunes et nouveaux lecteurs sont peut-être davantage séduits parce qu'ils n'ont pas connu cet âge d'or et qu'ils sont peut-être davantage venus aux comics grâce aux films par exemple.

Je trouve aussi que, s'il y a langue de bois dans l'univers des comics, c'est davantage du point de vue de Panini par exemple (tout en reconnaissant que c'est aussi leur rôle puisqu'ils doivent faire vendre à tout prix) qui n'arrête pas de nous présenter comme révolutionnaires des sagas qui sont autant de pétards mouillés en général.

Je ne demande pas grand chose finalement. Juste acheter ma revue, la lire, la refermer. Et ne pas avoir la patience d'attendre le mois suivant. Ca fait un sacré paquet d'années que ça ne m'est pas arrivé...

(Je tiens à redire pour clore mon long, long message, que c'est un avis tout personnel, pas une quelconque vérité, et que j'espère que nous serons plusieurs à donner notre avis et à en débattre le plus sereinement du monde !) Smile

J'espère aussi, avec la chance qui est la mienne, que le sujet n'a pas déjà été traité ailleurs, dans un topic spécifique...) Surprised siffle
avatar
StormyWeather
Peintre / Painter
Peintre / Painter

Masculin Nombre de messages : 12418
Age : 46
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 31/01/2009

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  StormyWeather le Mer 22 Juin 2011, 22:16

L'inculte vous salue bien, Môssieur!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Franck
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1997
Age : 45
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 20/08/2010

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Franck le Mer 22 Juin 2011, 22:38

J'avoue que le titre du sujet a été fait à la va-vite et que la réflexion ne tourne effectivement pas vraiment sur l'évolution des comics.

Bon, je vais pas faire de la psycho à deux balles, d'autant que je n'y connais rien, mais, me concernant, ayant été un enfant timide et plutôt solitaire, plongé dans ses BD et ses feuilles à dessin, l'univers de Spiderman m'a tout de suite captivé. Peter Parker était un solitaire, pas très à l'aise "en groupe" et j'enviais la vie qu'il avait en dehors, du bout de sa toile. Ou quand le même Parker, en prenant de l'assurance, parvenait à ridiculiser Flash Thompson et à inverser la tendance en quelque sorte. On a tous connu un petit con comme Flash et c'était bien jouissif de le voir se prendre une branlée de temps à autre, même si sa passion pour Spiderman rendait cet idiot plutôt sympathique.
avatar
Grifter
Statues collector
Statues collector

Masculin Nombre de messages : 799
Age : 41
Date d'inscription : 01/06/2009

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Grifter le Jeu 23 Juin 2011, 08:47

un petit billet sur "ma" réflexion de l’évolution du comics, je n'ai pas voulu compléter et argumenter plus que ça avec un trop gros pavé qui serait trop rébarbatif à lire. De plus je ne veux pas non plus polémiquer sur certains auteurs/acteurs dans l'univers comic book.

Je dirais que l'évolution (voir adaptation) est nécessaire et ce dans tous les domaines, sinon c'est la disparition pur et simple.
Pour faire écho à un autre topic, est-ce qu'une entreprise comme "Marvel qui prend ses fans pour des vaches à lait" ne se comporte ni plus ni moins comme n'importe quelle entreprise désireuse, en premier lieu, de survivre ?

On oublie facilement que le monde du comics a failli sombrer il y a quelques années. En 1996, Marvel est annoncé en faillite, DC bas de l'aile...
Les anciens lecteurs ont grandi et se désintéressent des comics. Les jeunes lecteurs sont plutôt attirés par les mangas...plus facile d'accès et ne trainant pas un passif si lourd qu'il en existe des encyclopédies...

Seule solution se tourner vers un média qui lui est rentable et qui a déjà fait les yeux doux au monde du comic book. Bref le cinéma cherche de nouvelles inspirations pour de nouveaux films (blockbusters). Les cases de comic book sont depuis quelques temps déjà découpées façon storyboard de cinéma. Hop la messe est dite et le mariage vite consommé. Et comme dans tout mariage, c'est pour le meilleur et le pire.
Le meilleur, avec des films qui font connaitre au grand public le monde des superhéros réservé jusqu'alors à un public "élitiste".
L'arrivé de recettes par le biais de licences et de nouveaux lecteurs désireux d'en savoir plus après avoir vu le film.

Le pire, avec des comics qui sans queue ni tête se comportent comme des films façon blockbuster. Bref vite lu/vu, vite oublié.
Certains auteurs sentent l'odeur de l'argent et crééent des one-shots et autres persos facilement adaptable au cinéma. Business is Business.

Bref le petit monde du comic book évolue, et ce n'ai pas sans ressembler au petit monde du cinéma où on a de tout, du blockbuster, du direct-to-video et du chef d’œuvre...

Pour ma part je me suis déjà imaginé à la retraite, devant un bon petit feu, à lire mes comics pour continuer à suivre les histoires épiques de mes héros favoris et admirer les planches d'artistes, pendant que d'autres visionnent leur soap à la télé.
avatar
Red Rocket 64
Dessinateur / Penciler
Dessinateur / Penciler

Masculin Nombre de messages : 11223
Age : 50
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Red Rocket 64 le Jeu 23 Juin 2011, 10:10

Grifter a écrit:un petit billet sur "ma" réflexion de l’évolution du comics, je n'ai pas voulu compléter et argumenter plus que ça avec un trop gros pavé qui serait trop rébarbatif à lire. De plus je ne veux pas non plus polémiquer sur certains auteurs/acteurs dans l'univers comic book.

Je dirais que l'évolution (voir adaptation) est nécessaire et ce dans tous les domaines, sinon c'est la disparition pur et simple.
Pour faire écho à un autre topic, est-ce qu'une entreprise comme "Marvel qui prend ses fans pour des vaches à lait" ne se comporte ni plus ni moins comme n'importe quelle entreprise désireuse, en premier lieu, de survivre ?

On oublie facilement que le monde du comics a failli sombrer il y a quelques années. En 1996, Marvel est annoncé en faillite, DC bas de l'aile...
Les anciens lecteurs ont grandi et se désintéressent des comics. Les jeunes lecteurs sont plutôt attirés par les mangas...plus facile d'accès et ne trainant pas un passif si lourd qu'il en existe des encyclopédies...

Seule solution se tourner vers un média qui lui est rentable et qui a déjà fait les yeux doux au monde du comic book. Bref le cinéma cherche de nouvelles inspirations pour de nouveaux films (blockbusters). Les cases de comic book sont depuis quelques temps déjà découpées façon storyboard de cinéma. Hop la messe est dite et le mariage vite consommé. Et comme dans tout mariage, c'est pour le meilleur et le pire.
Le meilleur, avec des films qui font connaitre au grand public le monde des superhéros réservé jusqu'alors à un public "élitiste".
L'arrivé de recettes par le biais de licences et de nouveaux lecteurs désireux d'en savoir plus après avoir vu le film.

Le pire, avec des comics qui sans queue ni tête se comportent comme des films façon blockbuster. Bref vite lu/vu, vite oublié.
Certains auteurs sentent l'odeur de l'argent et crééent des one-shots et autres persos facilement adaptable au cinéma. Business is Business.

Bref le petit monde du comic book évolue, et ce n'ai pas sans ressembler au petit monde du cinéma où on a de tout, du blockbuster, du direct-to-video et du chef d’œuvre...

Pour ma part je me suis déjà imaginé à la retraite, devant un bon petit feu, à lire mes comics pour continuer à suivre les histoires épiques de mes héros favoris et admirer les planches d'artistes, pendant que d'autres visionnent leur soap à la télé.
+1 On ne peut blamer une entreprise comme Marvel qui est obligée d'avoir de nouveaux lecteurs ou de garder ceux qui le peuvent. Pour nous, certains vieux lecteurs, nous pouvons pas suivre soit par soucis economiques, ou soit, ça nous interressent plus, et certains passent aux Mangas ou la BD Européenne. Il est vrai que pour ma part, c'est cette politique du Crossover qui me fatigue et que je ne peut pas suivre. Alors forcement je m'en remet au ( telechargement illegal ) pour rattrapper mes lacunes. Mais je leur en veut pas, ça marche pourla vente, alors il continuerons. On ne peut pas cracher sur Panini qui font un travail de qualité et qui ont le privilège d'avoir la niaque d'imposer DC sur le marché Français. C'est clair que dans l'univers du Comic Book, il y a à boire et à manger, autant qu'autrefois. Il ne faut pas oublier que Strange et consorts ne publiait qu'une infime partie de ce qui se faisait Outre Atlantique. Mon seul regret c'est que le nouveau Strange n'ai pas l'envergure d'un Panini ( Pas le sandwich ) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et nous fassent pas decouvrir des séries de chez Image ou Dark Horse, ou autres. Et c'est vrai, on est des vaches à lait, mais ça, c'est pour tout, et des choses bien plus grave, mais c'est un autre débat.
avatar
Grifter
Statues collector
Statues collector

Masculin Nombre de messages : 799
Age : 41
Date d'inscription : 01/06/2009

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Grifter le Jeu 23 Juin 2011, 16:58

Derrière le succès de Naruto il y a beaucoup de boulot...
avatar
Franck
Supreme collector
Supreme collector

Masculin Nombre de messages : 1997
Age : 45
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 20/08/2010

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Franck le Jeu 23 Juin 2011, 20:43

Personnellement, ça ne me dérange pas que Marvel (et donc Panini) fassent des profits, bien au contraire, mais je trouve que le matériau d'origine "brut" a été sacrifié pour bien des séries et qu'il n'y a plus vraiment le respect de tout ce que scénaristes et dessinateurs de la grande époque ont bâti. Je comprends bien que tout évolue, y compris les lecteurs, mais moi, globalement, je ne m'y retrouve plus vraiment. Sauf que, dans l'attente d'un miracle, je m'accroche toujours !

Quand je vois la qualité des 100% Daredevil et l'influence évidente, à mon avis, de géants comme Miller, Janson ou Mazzucchelli, alors là, en revanche, je dis chapeau bas aux artistes qui ont pris le matériau originel et l'ont sublimé ! prosterne Je pense que derrière cette qualité, il y a un respect évident et des gens vraiment passionnés.

Alors que quand je vois mon pauvre Spidey... Dire que la saga avec Méphisto était censée tout remettre à plat. Je me dis vraiment "tout ça pour ça..." Sad
avatar
Red Rocket 64
Dessinateur / Penciler
Dessinateur / Penciler

Masculin Nombre de messages : 11223
Age : 50
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 14/06/2010

Re: L'évolution de nos chers comics

Message  Red Rocket 64 le Jeu 23 Juin 2011, 22:27

Pour ce pauvre Spiderman qui en a vu de dures depuis bientot 50 ans, je pense que obligatoirement il ya un phénomene de tournage en rond. Que faut il faire? Faire revenir Gwen Stacy pour de vrai, et moi je reviens suivre ces histoires tout de suite [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 18:09